top of page

J’écris ton nom : LIBERTÉ


Mais avons nous réfléchi à quelle liberté faisons nous référence ?

Pour certains Américains, la liberté c’est le port d’arme et la possibilité de se défendre individuellement.

Pour certains Tibétains c’est de donner de l’amour à leurs geôliers Chinois.

Mais pour nous, que représente cette liberté ?

La liberté de laisser s’exprimer notre égo, nos envies sans prendre en compte l’ensemble ?

Donner la libre expression à nos compulsions (cf ennéagramme) qui semblent nous définir en affichant notre différence, notre volonté individuelle ?

Ou la liberté d’exprimer notre liberté d’Âme, qui prend en compte l’ensemble mais qui exprime une singularité faisant partie du tout ?

Ces évènements peuvent nous permettre de prendre conscience, que nous ne nous autorisons pas à exprimer qui nous sommes profondément, et pour cela pas besoin de personnes extérieures pour nous museler, nous le faisons très bien tout seul !


Sommes-nous prêt à nous exprimer pleinement de façon authentique, en laissant la possibilité aux autres de faire de même ?


Pour certain, le travail collectif est de mettre le masque pour lutter contre le virus, pour d’autre, ne pas mettre de masque quand on est en bonne santé pour permettre de développer une immunité collective ou bien encore, faire confiance au vivant qui s’adapte depuis des millions d’années dont la mort fait partie inévitablement !

Tout cela dépend de nos états de conscience et chaque étape est respectable !

Mais quelle responsabilité nous incombe ?

Notre responsabilité est d’aller voir ce qui nous motive, nos peurs cachées qui remontent à la surface dans cette période, nos frustrations vis à vis de l’autorité, nos incompréhensions du fonctionnement de la vie et peut-être, notre perte de sens et de spiritualité dans celle-ci.

Nous pouvons tous faire notre part en regardant pour nous ce que nous montre tous ces événements, quels échos résonnent en nous et comment les dépasser.

La Vie est d’une force inimaginable, elle est bien plus forte que notre mental qui souhaiterait la controlée mais qui lui, est régi par la peur.

La Vie est Une et s’exprime à travers Tout, chaque individu et expérience à sa place mais sommes-nous capable d’en tirer le meilleur, de voir l’unité dans l’apparente séparativité ?


La Mort fait partie intégrante de la Vie et a son utilité, aussi il est important de l’accepter.


La mort permet de lâcher l’ancien pour laisser la place au nouveau et cela nous le rencontrons régulièrement dans nos vie aux niveaux affectif, professionnel, relationnel…et sociétal.

La LIBERTÉ pourrait être, d’accepter ce que la Vie nous propose, en nous donnant la possibilité de nous réinventer, en tirer le meilleur afin de grandir en conscience.


Lucien

Yorumlar


bottom of page