top of page

Mais où va-t-on ?

Nous sommes témoins depuis quelques années des tentatives du gouvernement à mettre quelques rustines de gauche à droite en fonction de l’actualité du moment.


Mais où est la vision globale, l’objectif commun ?


Au niveau sanitaire, le tout « vaccinal » pour répondre à la crise du COVID, a exclu toutes réflexions profondes sur la santé. Après des décennies d’une médecine réactive luttant contre les maladies ou les symptômes, ne serait-il pas temps de développer en parallèle une approche de santé ?

Il pourrait être mis en avant une vision préventive pour entretenir une bonne santé.

Elle serait basée sur une alimentation saine devant-être accessible à tous. Ainsi que sur le développement de justes relations à tous les niveaux, aussi bien dans le monde professionnel qu’au sein des familles et dans la société en générale. Le stress permanent est aussi un facteur délétère qui n’est pas encore suffisamment pris en compte.


En quête de sens !


Le monde du travail est lui aussi en plein bouleversement. Les différents confinements ont donné du temps pour des remises en question comme savoir ce que l’on ne veut plus.

La difficulté maintenant est de savoir ce que l’on veut vraiment !

La quête de sens est de plus en plus présente et dans le même temps, si contradictoire avec notre société axée sur la productivité et la rentabilité qui s’éloigne des qualités humanistes.

Où est la logique quand on cherche à réformer le système de retraite avec comme seuls leviers le rallongement des années de cotisations et l’âge du départ à taux plein ?

En observant de façon un peu sérieuse le monde du travail, on se rend bien compte que peu de personnes pourront avoir des carrières pleines étant donné que beaucoup d’entre elles passent par des périodes de chômage. Une grande proportion des travailleurs âgés de plus de 58 ans pour les métiers à fortes pénibilités se retrouvent en maladie professionnelle ou au chômage et attendent la retraite avec des minimas sociaux. De plus, la jeunesse a aussi des difficultés à trouver du travail. La mécanisation, la robotisation et maintenant les intelligences artificielles nous libèrent de plus en plus de tâches mais nous privent d’une partie du travail et de nos ressources.

Là encore, la notion de sens est ignorée de nos politiques mais est essentielle !


Le but de l’humanité est-il d’être seulement productif ?


Il est temps de remettre tout cela en question !

Vu les richesses globales planétaires, les technologies de plus en plus accessibles pour faciliter le travail dans presque tous les domaines, nous pourrions sortir du mode survie !

Et enfin se demander qu’est-ce que Vivre ?

Se réaliser professionnellement, oui mais pas seulement !

Développer de justes relations basées sur la reconnaissance de l’autre où la coopération prend le pas sur la compétition.

Une société où chacun a un toit et mange à sa faim peut développer la paix, surtout si les richesses communes sont bien réparties.


La paix ou le profit ?


Pour revenir à la paix, le conflit actuel entre la Russie et l’Ukraine ne semble pas susciter beaucoup d’efforts diplomatiques. Chacun veut en tirer le plus de profits, même certains pays agissant en « sous-marin », mais en attendant, c’est le peuple qui trinque !

Allons-nous rester dans cette conscience individualiste où les luttes, conflits et guerres sont l’occasion de gagner plus en apparence, alors qu’à la fin, tout le monde est perdant sauf parfois une toute petite minorité qui fait son business.

Ne serait-il pas temps de développer une conscience d’ensemble, seul moyen de vivre en paix sur cette terre ?

Apprendre à partager pour ne plus laisser personne dans le désoeuvrement, choisir l’unité des terriens, l’entraide, la coopération.


L'heure des choix !


Pour finir, ce choix de direction nous incombe à tous !

Faites votre choix avec conscience, et respectez le pour que l’on puisse avoir des représentants politiques clairs dans leur orientation, respectueux de leur parole donnée.

Nous pouvons tous aussi nous demander, quel est le sens de notre vie, même mieux, celui de la Vie ?

Que pouvons-nous partager d’intéressant, de beau et de bon avec les autres ?

De quelles valeurs voulons-nous être représentant ?


Afin de trouver son chemin, il est essentiel d’avoir un but et une intention claire !


Lucien




Comentários


bottom of page